Tape recorder

Patrice Cazelles

Elle parle comme elle a vécu. Elle est intense, plaintive, revendicatrice, facétieuse. Le magnéto est allumé. Lui, en face, ne dit rien, sauf la première question qu’on n’entend pas : « Ça s’est passé comment ? ».

Tape recorder est le recueil d’une voix, d’une langue comtoise, pays de Montbéliard. Une langue qui se déplie et s’affranchit à mesure qu’elle s’invente. Ce qu’elle dit n’est pas la vraie vie, on n’en sait rien, on en saura que des indices, photos, rumeurs, névralgies du temps.

Le langage poétique la traverse. La poésie est une « langue de travers », comme on dit d’un vent de travers qui chahute incessamment l’esquif de la parole.

J’aime les gens goulus je veux parler de ceux qui ont de la gueule et de la gouaille ! Ceux qui s’en mettent plein les dents et les mains quand ils causent ! Ils éructent ils bavent ils novarinent ils nous laissent sur le carreau pantelant un peu sonné ! C’est qu’avec ces gens là on passe de la sidération à l’exaltation et une fois qu’on a pressé sur le bouton ON du tape recorder de Patrice Cazelles un tsunami de sentiments et de sensations vous submerge !Jean-Louis HECKEL


Textes poétiques
Format 148 x 210
66 pages

ISBN : 979-10-93275-16-1                                              Prix : 10 €